Le vote ou le non vote ?

Depuis quelques années j’entends deux ou trois personnes de mon entourage parler de non vote comme moyen d’expression, et encore plus depuis que j’ai rejoint les réseaux sociaux Diaspora/Friendica.

Mais qu’est-ce donc cette « étrange » idée ?

Cette idée est loin d’être étrange, mais selon moi, c’est une fausse bonne idée.

Le principe est assez simple dans l’ensemble, «Je ne vote pas car je suis contre le principe du vote en l’état actuel et contre la politique menée».

  • Pourquoi pas, et le concept se défend.

Pour beaucoup de monde le fait de ne pas aller voter c’est s’en foutre de la politique, et quelque part «tu n’as pas été voter, alors ne viens pas te plaindre».

  • Ce point de vue se défend aussi.

 

En effet, dans une opinion générale, une personne qui ne va pas voter est considéré comme quelqu’un qui s’en fout de la politique. Ce qui est faux. Ils ont des opinions et des points de vue sur la politique, mais ils contestent généralement le fonctionnement de la politique.

«Ouais mais ils ne vont pas voter, qu’ils ne viennent pas râler et se plaindre !»

Oui et non !

Ils se plaignent généralement de la non-démocratie dans laquelle est la France, car effectivement nous ne sommes pas en démocratie, mais en démocratie représentative mais ceux qui réclament une vraie démocratie parlent généralement d’une démocratie Athénienne. Mais n’allons pas trop loin !

Alors, oui, les deux points de vue se défendent, mais selon moi, le non-vote est une fausse bonne idée, car certes même si en France le vote blanc et le vote nul ne sont pas comptés au même titre qu’une voix normale et ont tout autant de valeur démocratique que le non-vote, d’un point de vue social, les personnes n’allant pas voter sont pour moi des personnes qui se marginalisent, voyant d’autres idées que les simples moutons de la société aiment suivre, oui, ce n’est pas faux, j’aime partager certaines de ces idées, mais là encore il s’agit du pauvre agriculteur, seul au beau milieu de son champ qui gueule une fois de temps en temps « LES OGM C’EST PAS BIEN ! » c’est inutile.

Lorsque l’on voit les résultats d’une élection quelconque, qu’avons-nous comme réactions ?

Il y a eu un grand nombre d’abstention ! :-O OMG !

  • Que faire ?

La plupart du temps les politiciens et les médias cherchent des solutions afin d’améliorer la communication pour susciter l’envie d’aller voter aux non votants. => Oui, pour eux, les non-votants sont des flemmards qui ne veulent pas aller voter et qui n’en ont rien à foutre ! (ce qui n’est pas totalement faux, mais j’y reviendrais plus tard !)

À aucun moment les médias et les politiciens ne font part que le non vote s’agirait peut-être de personnes qui ne veulent pas de ce mode de fonctionnement, en effet, ils ne s’expriment pas dans les urnes, et ne s’expriment pas du tout. Ok, ils gueulent sur les réseaux sociaux et les forums smiley-thumbsup ils gueulent lorsqu’ils discutent entre potes ou en famille smiley-thumbsup Mais, ça ne sert juste à rien ! ça sert tout autant que l’agriculteur de tout à l’heure !
Si seulement ces personnes rejoignaient ou créaient des associations qui mènent des actions allant par petits groupes devant les bureaux de vote expliquer pourquoi voter ne sert à rien visant à faire évoluer certaines façons de voir, là je dis oui. Mais rien, que dalle, nada, wallou ! Ah bah bravo, ça gueule dans tous les sens derrière son écran ( oui, je fais pareil en ce moment 😉 ) mais dès qu’il s’agit de donner un peu de son temps pour mener des actions il n’y a presque plus personne.

Alors que même si le vote blanc n’a pas plus de valeur, lors des résultats, un nombre avancé de votes blanc avec une faible abstention démontre à nos chers politiciens qu’il y a un vrai problème.
Selon moi, il est impossible de vaincre en voulant détourner le point de vue populaire, vaut mieux jouer du point de vue populaire pour vaincre.
Si les non votants, aux yeux d’une majorité de personnes, sont des flemmards non impliqués dans la vie politique, alors ils le seront encore pour longtemps, et les mentalités ne changeront jamais.

Oui, pour moi, les non votants sont des flemmards car ils ne se donnent même pas la peine de bouger leur cul pour faire avancer les choses et préfèrent se contenter de leur idéalisme irréalisable en étant marginalisé persuadé que leurs non-action mènera à quelque chose.

Ne rien faire, ne pas prendre la peine d’aller voter blanc ou nul et ne pas se donner les moyens de mener une action est inutile à mes yeux. C’est tout autant inutile que de se dire « Je ne sais pas pour qui voter alors je vais voter le moins pire » ou encore « la gauche est nulle je vote la droite » (et inversement), le fameux vote-sanction !

Alors rendons le vote obligatoire !!!! smiley-thumbsup

Oh mais toi, va te pendre s’il te plaît !
S’ils ne veulent pas voter c’est leurs fracking putain de droit au même titre que ceux qui veulent voter, voire voter n’importe quoi.

Pour toi, nous devrions être en démocratie athénienne ?

Non, faut vivre avec son temps ! La démocratie athénienne est loin d’être une mauvaise démocratie, bien au contraire, mais selon moi irréalisable au XXIème siècle.

Nous devrions avoir des groupements de travail de quartier pour les représentations municipales, avec des citoyens désignés au hasard pour une durée déterminée, qui éliront un représentant, un peu comme un porte-parole, qui réunira les majorités des opinions au maire, qui lui aussi devrait être élu pour une durée beaucoup plus courte que 6 ans comme actuellement. Ces portes-paroles seront des élus dans la ville, et non plus uniquement des élus désignés par le maire. Parmi ces portes-paroles certains devraient être élus par le peuple afin de les représenter aux départementales etc… jusqu’à l’assemblée, cette assemblée serait complétée par des personnes choisies au hasard et qui voteront les lois. Bien entendu c’est un point de vue à travailler et à débattre et surtout que j’explique mal car ce n’est pas déjà très claire dans ma tête 😀

Au final, la démocratie telle qu’elle est te convient ?

Non, elle ne me convient pas, je m’en contente. Quand une maison est en train de se casser la gueule, ça ne sert à rien de la rafistoler tous les quatre matins, mieux vaut l’écrouler et la reconstruire sur des fondations solides. En politique, c’est pareil, il nous faut une VIème république avec une plus juste démocratie.

 

Pour conclure, je vote, je vote ce qui me semble juste, je vote pour un parti qui partage plus de 95% de mes opinions, et je ne vote pas pour un parti ou une personne en particulier mais pour des idées, en fonction des élections. Mes opinions sont clairement rattachées au plus proche aux idées du Front de Gauche, des Verts et du Parti Pirate. Je partage beaucoup les idées véhiculées par une grosse partie des non-votants j’ai pris le choix de voter pour des idées qui peuvent faire avancer les choses, mais putain, j’ai le droit de voter tout autant que tu as le droit de ne pas voter, alors évite de venir me convaincre que le non-vote est la meilleure des manières de s’exprimer alors que tu ne lèves pas le petit doigt pour faire concrètement avancer les choses.

 

Bien cordialement.

PS: C’est tout autant valable pour ceux qui disent :

« Ouais moi je m’en fous de la politique, j’ai voté pour un candidat au pif ! »

Alors toi, mais va apprendre à réfléchir ou bien va te pendre, mais fait quelque chose !

Vous aimerez aussi...

Poster un Commentaire

4 Commentaires sur "Le vote ou le non vote ?"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
LeLapinBlanc
Invité
Article intéressant, assez objectif, mais j’ai quelques points de désaccords. Tout d’abord pour ce qui est de l’abstention, c’est une action loin d’être inutile au contraire. Lorsqu’aucun parti politique proposé nous convient, voter blanc ou voter nul est la pire chose à faire. En effet, les votes blancs et nuls ne sont pas comptabilisés, c’est à dire qu’ils ne rentrent pas en compte dans le pourcentage final. Et au contraire ils font monter le taux de participation, donc indirectement ils légitiment plus les partis choisis par les autres. Prenons un exemple : 50% de votes blancs et nuls 27% de… Read more »
Audix
Invité
« Si seulement ces personnes rejoignaient ou créaient des associations qui mènent des actions allant par petits groupes devant les bureaux de vote expliquer pourquoi voter ne sert à rien visant à faire évoluer certaines façons de voir, là je dis oui. Mais rien, que dalle, nada, wallou !  » ______________________________________ Etant non votante active! je tenais à préciser qu’il existe des initiatives pour promouvoir par exemple le vote de valeur et bcp d’asso qui s’y consacrent ! Et quant à organiser des rassemblements pour expliquer notre démarche de non vote et les autres actions démocratiques possibles devant des bureaux de… Read more »
wpDiscuz