Je suis un pro-viol ! En tout cas, c’est ce que l’on croit…

Il y a quelques mois de cela, lorsque je me trouvais encore sur le réseau social diaspora* (depuis j’ai migré sur Friendica ndlr.), un ami avait posté un sujet sur la manière d’aborder les femmes, en tant qu’homme, dans la rue. Un débat intéressant, mélangé, pleins d’idées et donc d’oppositions, cherchant ce qui pousse un homme à aller vers un(e) inconnu(e) dans la rue.
Bref !
J’avais pu publier une réponse au sujet qui commençait à divaguer dans tous les sens, cette réponse était, je dois l’admettre, très mal écrite et très facile à sortir de son contexte !

Le voici :

post

Bien entendu, comme ça, je suis un connard qui admire les violeurs, qui crache à la gueule des femmes violées et qui leur souhaite tout le mal possible, or, ce n’est pas le propos que je voulais tenir, bien au contraire.

 

Je ne suis pas pour le mouvement féministe qui prône l’égalité entre hommes et femmes tout en créant une inégalité et en alimentant la braise du stéréotype. Mais ceci est un autre débat.

Mais que voulait dire ton post du-con ?

Je faisais référence, très maladroitement, à l’inconscience des parents qui laissent allègrement sortir leurs jeunes filles de 12 à 15 ou 16 ans, qui sont maquillées comme des poupées gonflables, avec des habits inappropriés pour leur âge. Oui, alors on va me dire « Ah parce qu’une fille maquillée c’est = à pute pour toi ? » ou encore « ah parce qu’une fille en mini jupe c’est une pute pour toi ? » NON !

Une femme, ou jeune femme, est libre de son corps, si elle veut être affriolante, ou habillée comme un sac, c’est sa vie, dans un cas comme dans l’autre personne n’a le droit de la juger, et de la classer dans les prostituées.
Ici, je faisais donc référence aux jeunes, très jeunes femmes (filles) des pré-adolescentes qui veulent peut-être imiter une grande sœur ou encore un faux idéal sur la beauté vu dans les publicités notamment. Et les parents qui laissent faire, sans poser de limites, en expliquant que ce n’est peut-être pas adéquat à leurs âge de vouloir être une lolita.

Dû au sexisme, et à la mise en avant de la sexualité dans la publicité dans nos rues, métros, ou encore sur internet, ça aide à l’hypersexualisation des jeunes filles.

Je ne dis pas que c’est général bien entendu et heureusement. J’ai pu le voir. J’habitais près d’un collège, et je rentrais du travail, à cette époque, au moment de la sortie des classes. Et ces jeunes étudiants passaient presque tous devant chez moi. Lorsque l’on voit des jeunes filles, tout juste en 6ème ou en 5ème, hypersexualisées, habillées avec presque pas d’habits, et des jeunes garçons, en pleine crise d’hormones dire des « sale pute », « salope », « tu me suce ah ouais ? », « on voit ton string, t’aime la bite alors », ce genre d’horreurs qui ne font qu’entraîner ces jeunes garçons dans un anti-féminisme radical, et amalgament une femme à un objet sexuel.
Et je ne sais pas ce qui est le pire. Les propos de ce jeune homme ou la réaction de ces jeunes femmes qui rigolent, qui en jouent, et qui répondent.
Ces même jeunes filles qui risquent plus grandement d’être violées par des jeunes garçons de leur âge ou par des violeurs détraqués, viennent se plaindre, ce qui est normal, et les parents qui osent dire « je ne comprends pas comment cela est arrivé ».

Ouais donc tu dis encore que c’est de sa faute, qu’elle le mérite ! Pauvre connard Stef !

Du calme, ce n’est pas ce que j’ai dit, c’est ce que tu en as conclu car c’est un sujet délicat et on ne se connait pas personnellement. Donc, encore une fois NON, ce n’est pas ce que je dis. Ce que j’entends par là c’est qu’il  faut faire la part des choses, il y a un juste milieu entre « se faire belle » se pouponner bien s’habiller, dans la mode etc. et vouloir paraître 20 ans quand tu en as 12. Et les parents doivent impérativement mettre une limite.

Lorsque je parle des féministes, je ne suis pas con au point de mettre tous les féministes dans le même panier de linge sale, il y en a des bien.

 

Alors, si vous ne comprenez pas mon point de vue, après cette explication un peu plus détaillée, je préférerai vous donner cet exemple :

Si l’on montre à un jeune de l’alcool, lui disant que c’est cool c’est la mode c’est bien, alors que ça fait des ravages, mais qu’on est ses parents, qu’on est conscient que son enfant bois, et de plus en plus, tout ça pour paraître plus grand, plus cool, et qu’il fait un coma éthylique et en meurt. Il ne faut pas que les parents viennent faire les étonnés en disant qu’ils ne comprennent pas, au contraire, les parents sont responsables de ça. C’est malheureux pour ce jeune, ça n’aurait pas dû arriver, mais si les parents ne mettent pas les bonnes limites, au bon moment, le pire peut arriver.
Ce n’est pas une tare de boire tant que c’est dans ses convictions et que c’est limité, dosé et à un âge où l’on peut. Pour les jeunes femmes hypersexualisées c’est pareil, c’est malheureux qu’il y ait des viols, ça ne devrait JAMAIS arriver. Dans cette histoire, ce sont les parents, fautifs, qui n’ont pas su mettre des limites.

Voilà ce qu’étaient mes propos sortis de leur contexte et mal exprimés. Ce n’était qu’un exemple poussé à l’extrême afin d’imager, mais qui n’est pas passé.

Je tiens à présenter toutes mes excuses aux personnes qui ont pris de travers ce message, croyant que je soutenais le viol, alors que c’est le contraire. Je ne soutiens absolument pas les actions féministes pour d’autres raisons, mais c’est mon choix, on est libre en France. Mais je n’apprécie pas que des personnes affirment être féministe, anti-jugement, anti-stéréotype et se permettent de jouer de stéréotypes et de juger une personne qu’ils ne connaissent pas, sur un simple commentaire (mal rédigé, je suis d’accord…), sorti intégralement de son contexte, l’étiqueter de pro-viol, en relayant de fausses informations non constructives en ajoutant une capture d’écran sans se soucier du préjudice qu’ils peuvent causer alors qu’un débat, une discussion aurait pu changer, ou faire changer les choses.

 

Donc, je présente à nouveau mes excuses à toutes celles et ceux qui ont pu être offensés par mes propos déplacés. Et je vous demande de bien vouloir détruire ces captures et ne pas relayer ces fausses informations avec des Hashtags inappropriés.

[ Désolé pour les peut-être fautes d’orthographe, je n’ai pas tout relu 😉 ]

[(T’inquiète, tonton Augier est passé par là)]

Vous aimerez aussi...